Alamad A Niger-registered NGO that educates women and girls of the Sahara.

Plan d’Action

                                                          

PLAN D’ACTION

 

I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION  

 L’ONG ALAMAD est une organisation de développement née de la détermination des jeunes nigériens qui ont crée les conditions d’un cadre logique d’intervention en vue de la réalisation des actions de développement au profit des populations vivants dans les zones vulnérables (pastorales et sédentaires).

Face à ce constat alarmant sur la dégradation de la situation sociale, économique et environnementale  prévalentes, et la précarité des conditions climatiques au Niger, l’Organisation Non Gouvernementale Alamad a focalisé son idéal (but) vers la réalisation des activités fondamentales d’atténuation, et de renforcement des capacités à travers:

  • L’Education et la Formation professionnelle ;
  • La sécurité alimentaire, et la protection de l’environnement ;
  • Santé, hygiène et assainissement

En renforçant et en consolidant les capacités d’ajustement des communautés, en y proposant des actions concrètes bien ciblées, et adoptées au contexte du milieu (à l’issue d’un diagnostic participatif), les contraintes majeures connaitront alors un allégement continuel et durable, favorable à l’amélioration des conditions de vie de ces communautés.

En définitive, le but d’ALAMAD à travers toute cette démarche, est d’accompagner les populations vers la prise en charge de leur propre développement

II- OBJECTIFS

 A- Objectif global :

Contribuer à la réduction de la pauvreté dans le pays par le développement  social, économique, et la gestion durable de l’environnement.

B- Les objectifs spécifiques

Volet Education et Formation;

  • Améliorer le taux de fréquentation des enfants et celui des filles en particulier ;
  • Entreprendre la construction des infrastructures scolaires ;
  • Favoriser la Réinsertion socio professionnelle des jeunes.

Volet sécurité alimentaire et la protection de l’environnement :

  • Améliorer durablement la sécurité alimentaire et atténuer la dégradation du couvert végétal ;
  • Vulgariser des nouvelles technologies sur l’usage stratégique des énergies renouvelables ;
  • Augmenter la disponibilité de l’eau potable.

III- STRATEGIE D’INTREVENTION

La stratégie d’intervention de l’ONG ALAMAD est essentiellement basée sur :

L’approche participative

– La Gestion accès sur le résultat (GAR)

IV- LES MOYENS D’INTERVENTION DE L’ONG 

Pour atteindre ces résultats significatifs et perceptibles, l’ONG utilisera de moyens humains et matériels conséquents relevant de son patrimoine.

  • L’ONG regroupe en son sein des cadres compétents, animés d’un esprit de volontariat. Elle privilégie également, l’usage des compétences externes (appel autres personnes physiques et morales) sous forme de contrats, de bénévolat ( national et international), de consultation ou même d’emploi permanent.
  • Les ressources de l’ONG proviennent des cotisations des membres, dons, legs et les subventions des institutions nationales et internationales, de toutes autres sources autorisées par la loi.

V- ZONES D’INTERVENTION

L’ONG ALAMAD intervient dans toutes les régions du pays ; cependant les zones prioritaires sont :

 Les zones pastorales  et agro-pastorales eu égard aux diverses contraintes suivantes :

  • l’Insuffisance des infrastructures sociales
  •  le changement climatique
  • La croissance démographique
  • L’aménuisement des ressources naturelles
  •  la pauvreté
  • l’enclavement et l’insécurité résiduelle dans ces zones qui concourent activement au sous- développement social et économique.

VI- RESULTATS ATTENDUS

  • Le taux de fréquentation des enfants et des filles en particulier, amélioré ;
  • Le nombre des infrastructures accru ;
  •  La réinsertion des jeunes, assurée ;
  •  La sécurité alimentaire des populations vulnérables,  assurée. ;
  •   La dégradation des ressources naturelles atténuées ;
  •   Les nouvelles technologies sur l’usage des énergies renouvelables adoptées ;
  •   La disponibilité en Eau potable augmentée.

VII- CONCLUSION

L’ONG ALAMAD est convaincue que la mise en œuvre de ce plan d’action contribuera largement à l’amélioration des conditions de vie des populations et permettra de déclencher le processus d’un développement durable à la base dans les zones démunies.

L’ONG Alamad impliquera les populations bénéficiaires  dans la conception, la gestion et l’évaluation de leur ressources, ce faisant  l’Etat et ses partenaires doivent les accompagner dans l’aboutissement de leur noble tâche, celle d’insuffler la dynamique du développement durable.

L’harmonisation des interventions ainsi que l’adéquation avec les plans de développement (objectifs clés) des populations sont tributaires d’un meilleur processus de mise en œuvre et de suivi évaluation régulier sans lesquels les risques des échecs sont évidents.Donc, c’est mu de ce constat que l’ONG Alamad inscrit toute sa démarche dans le respect des principes participatifs.

Reader's Comments

  1. adminsouleymane |

    super